S’il y a une espèce emblématique à croiser sous l’eau lors d’une plongée à Amed ou à Tulamben, c’est le poisson-perroquet à bosse. Ce plus grand représentant du genre poisson-perroquet a trouvé dans le nord-est de Bali un havre de paix où prospérer, puisqu’il est protégé des pêcheurs sur les sites de plongées grâce à un accord passé avec les centres de plongée locaux.

La vedette de l’épave de l’USAT Liberty

Le site de plongée où vous avez le plus de chance de croiser ce géant des mers est évidemment l’épave de l’USAT Liberty. En effet, le poisson-perroquet à bosse aime dormir à l’abri dans une grotte avec ses congénères. De ce fait, une épave offre de nombreux recoins où piquer un roupillon à l’abri. Les épaves sont également appréciées des poissons-perroquets à bosse en raison de leur régime alimentaire, composé de petites algues et de polypes coralliens. Vivre sur un récif artificiel tel que l’épave de l’USAT Liberty est donc plus qu’un avantage pour ce gros mangeur. Imaginez, un buffet à volonté de 120 mètres de long !

Le poisson-perroquet à bosse peut aussi s’observer régulièrement sur le Drop-off de Tulamben étant donné qu’il évolue généralement dans des lagons à une faible profondeur.

L’architecte méconnu des plages

Le poisson-perroquet à bosse est un grand bâtisseur qui s’ignore. En mangeant du corail toute la journée, jusqu’à 5 tonnes par an et par poisson, il transforme grâce à sa digestion le squelette du corail en sable fin qu’il rejette une fois les nutriments absorbés par son organisme. Ces rejets de sable participent à la stabilisation et la consolidation des récifs et jouent un rôle dans l’approvisionnement en sable des plages. Plutôt doué pour un poisson !

Un physique de tueur

Le poisson-perroquet à bosse tient son nom de la grosse bosse qu’il a sur le font (hé oui !). Cette bosse est utilisée par les mâles lors des périodes de reproductions pendant lesquelles ils se battent pour les femelles. Cette bosse lui sert aussi parfois à frapper le corail avant de le manger. Et pour faire ça, il possède une autre arme redoutable, son bec. Toutes les espèces de poissons-perroquets sont ainsi appelées à cause de leur bec, mais le poisson-perroquet à bosse présente le plus gros et le plus puissant de tous. En grandissant, les lèvres du poisson-perroquet à bosse s’atrophient jusqu’à exposer en permanence ce trait distinctif.

Le poisson-perroquet à bosse peut atteindre une taille maximale de 130cm mais la plupart des spécimens mesurent environ 70cm de long. Son poids maximal est de 45kg. Les individus juvéniles sont de couleur verte qui devient bleue-grise au fur et à mesure qu’il grandit. La zone autour de son bec et de sa bosse est de couleur rosâtre.

Le nombre fait la force

Le poisson-perroquet à bosse est un animal grégaire. On le rencontre souvent en banc de 30 à 50 individus. Des bancs de plus de 75 individus ont également déjà été observés. Néanmoins, le poisson-perroquet à bosse est de nature timide et s’approche rarement des plongeurs. Si vous nagez lentement en pleine eau, ils vous laissent parfois vous approcher un peu plus et vous ignorerons tant que vous ne les effrayez pas.